Iraka et RROBIN remixent Couleuvres

Après le Déluge de 2018, le beatmaker RROBIN invite de nouveau sur ses beats électroniques le talentueux Iraka pour une revisite de leur titre Couleuvres. Le morceau est disponible sur ta plateforme de stream’ préférée ici.

https://youtu.be/Te7imOWJLSg

Chez Galant Records, on essaime régulièrement des graines musicales inédites. Une rencontre entre un·e beatmaker et un·e rappeur·se qui fait germer une création exclusive. Aujourd’hui on te dévoile le 15ème opus de notre collection Seeds. 

En 2018, le beatmaker RROBIN inaugurait le label Galant Records avec son album Déluge. Un opus qui réunissait la fine fleur de la scène hip hop et d’où jaillissait une tempête de rythmes sonores, à la croisée du hip hop, de la deep house et de la grime. Parmi une pléiade d’invités, on retrouvait le rappeur Iraka sur le titre Couleuvres.

Les deux artistes se rencontrent pour la première fois sur un morceau qu’ils enregistrent avec le rappeur GREMS. De cette première collaboration vont en découler d’autres, sur l’album Déluge donc, mais aussi plus récemment sur un projet de reprises de Georges Brassens intitulé L’Auvergnat chante Brassens à la Coopérative de Mai.

Ce qui caractérise ces deux, c’est le décalage de chacun avec les codes de leur milieu musical : RROBIN amène une dimension électronique presque dance à ses beats trap, pendant qu’Iraka cisèle une poésie lettrée, portée par une diction thug et crue. En ressort ce son langoureux et rêche à la fois, entêtant, entre cloud rap et bal dance électro, comme une région équatoriale où cohabiteraient le passé et le futur.

Dans ce décor, cette version remix de Couleuvres est une vieille peau de serpent toujours bien vivant. L’humain est perfide, le serpent, lui, ne mentalise pas : perché sur les manèges ou rampant sous les tôles de métal, il entortille la vérité, ne laissant que la trace du son.

Iraka, RROBIN, Couleuvres
© Nicolas Hugot

Share: