Paul Boutique

Paul Boutique, Supérette

PAUL BOUTIQUE

En 2019, chez Galant Records, nous avons initié une série de rencontres entre des producteur·trices et des rappeur·ses. De ces rencontres sont nées des Seeds, une collection de single inédits. C’est dans ce contexte que Paul Boutique fait une entrée fracassante sur le label en produisant l’instru de l’explosif Touché Coulé sur lequel on retrouve les flow inimitables de Catana et Nuc. Cette track a posé les fondations d’un album en clair obscur avec pour fil rouge la night life, prévu pour le 2 mars prochain.

Spécialiste en musiques pointues et exigeantes, Paul Boutique est un artiste lyonnais aux multiples casquettes, à la fois ingénieur du son à l’ouïe fine, beatmaker surprenant et DJ hors norme. Depuis son plus jeune âge, il se nourrit d’influences variées : du hip hop au sens large à la house en passant par la trap et en englobant toutes les esthétiques musicales où le mot bass apparaît ! Paul Boutique jongle avec aisance entre production de musique instrumentale et collaborations percutantes avec de nombreux artistes, chanteur·ses et rappeur·ses comme Dubskie (États-Unis), Catana (Chili), Mala Rodriguez (Espagne), L’Or du Commun (Belgique), Double A (Lyon) ou encore Deux Lyricists (Lyon) pour n’en citer que quelques-uns.

SUPERETTE

Après un parcours déjà jalonné de nombreux projets, Paul Boutique passe le cap et produit son premier album intitulé Supérette. Un disque à l’image de sa vie, un crossover entre bass music et hip hop qui retrace ses rencontres, son parcours et les esthétiques musicales qu’il explore depuis une dizaine d’années. Comme une épicerie fine de nuit qui ne proposerait que la crème du rap, de la house, de la trap et du grime. Sur les étales, beaucoup d’électronique et de mélodique agrémenté d’un soupçon de mélancolie. Supérette c’est 13 titres ambiance night life, où tu pioches dans l’identité de Paul Boutique, située quelque part entre la musique club de Kaytranada, les productions millimétrées de Flume, le R’n’B futuriste de James Blake et la lourdeur des basses trap à la Travis Scott.

Un album instrumental mais pas que. Paul Boutique ne déroge pas à ses habitudes et invite sa clique de rappeur·ses et beatmaker dans sa Supérette. Côté lyonnais, on retrouve le créole percutant d’Olivya de Dowdelin, la plume acérée de Double A, le flow sans concession des Deux Lyricists, les machines atmosphériques de Vax 1 ou encore la délicatesse et la fraîcheur de la jeune Lyah. La lilloise Eesah Yasuke et sa plume engagée signe également un feat de haute volée.

Prêt·e à faire un tour dans la Supérette de Paul Boutique ? On commence à remplir ton caddie le 2 février avec un premier extrait.