Paul Boutique et Olivya : future trap kréyol

Le producteur Paul Boutique, fin spécialiste du hip-hop et des musiques électroniques dévoile un extrait de son album Supérette avec Kriyé An Moé. Un titre futur trap engagé et percutant sur lequel il invite la chanteuse martiniquaise Olivya (voix de Dowdelin) à clamer en créole les cris de douleur du peuple antillais face aux crimes coloniaux toujours ignorés, aux racismes et aux injustices qui sévissent toujours dans les Caraïbes. 

Le track à streamer fort : dispo sur toutes les plateformes !

Après un parcours déjà jalonné de nombreux projets hip-hop et électro reconnus (L’Or du Commun, Catana…), Paul Boutique passe le cap et produit son premier album intitulé Supérette. Un disque à l’image de sa vie, un crossover entre bass music et hip hop qui retrace ses rencontres, son parcours et les esthétiques musicales qu’il explore depuis une dizaine d’années. Comme une épicerie de nuit qui ne proposerait que la crème du rap, de la house, de la trap et du grime. Sur les étales, beaucoup d’électronique et de mélodique agrémenté d’un soupçon de mélancolie. Supérette c’est 13 titres ambiance night life, où l’on plonge dans l’identité de Paul Boutique, située quelque part entre l’urban-jazz et grime UK, la musique club de Kaytranada, les productions millimétrées façon LA de Flying Lotus, le R’n’B futuriste de James Blake et la lourdeur des basses trap à la Travis Scott.

Pour ce premier single trap vaporeux, la chanteuse Olivya est invitée à amener son univers néo soul jazzy et son flow hip-hop magnétique. Avec sa voix suave et son grain captivant, sa poésie créole militante prend une dimension singulière. Chanteuse lead du groupe Dowdelin avec qui elle vient de sortir un nouveau disque, Olivya incarne cette nouvelle génération d’artistes caribéens panafricains qui apportent un nouveau souffle aux musiques de l’Atlantique noire. En collaborant avec Paul Boutique, elle se retrouve naturellement dans un univers métissé, très proche de la scène nu soul, hip-hop et trap de Londres, qui ne serait pas sans rappeler des artistes telles que IAMDDB ou Little Simz

Share: