Regarde le clip Ranavalona d’Awori et Twani

Awori et Twani te dévoilent le clip du titre Ranavalona. Le titre fait référence à la dernière reine de Madagascar, Ranavalona III, connue pour s’être battue contre les invasions occidentales. Une femme qui a voulu protéger son pays et qui en a payé le prix par l’exil. En choisissant cette reine pour incarner son album avec Twani, Awori part à la conquête de territoires pluriels et oniriques. Elle fait raisonner sa voix et son corps pour diffuser sa puissance. Des sonorités hip-hop, neo soul, r&b et des rythmes afrobeats portés par un clip à l’esthétique implacable.

Comment se créer son lieu rassurant lorsque qu’on est sans cesse contraint·e d’être ailleurs ? Ce clip, réalisé par Anys Merhoum, engage une dialectique intime entre le corps et le paysage. Il propose d’explorer la capacité de l’être humain à puiser dans ses imaginaires et ses rêves pour se créer des mondes sur mesure. Ranavalona propose une expérience immersive dans une succession de tableaux à ciel ouvert où des corps évoluent dans la nature, au rythme des quatre éléments.

Le clip débute dans la forêt. Ce tableau fait référence à la terre et dépeint le sentiment d’attachement et d’ancrage que l’on peut porter à un lieu. Le feu prend ensuite le dessus dans un deuxième tableau qui projette Awori dans ses démons. Solitaire, fière, arborant un sourire de défiance, elle clame haut et fort ses pensées et fait brûler le feu en elle, trop longtemps réfréné. Dans le tableau suivant l’air est central, symbole de la quiétude et de la sérénité retrouvées. Le clip se clôture sur un ultime tableau où l’eau, source de puissance et de quiétude, est centrale.

Share: