GREMS x Galant Records : Live Report

';

Retour en images sur la soirée GREMS X Galant Records qui se tenait le 13 avril au Sucre (Lyon) ! Un grand merci à GREMS et à tout son crew : Le Jouage, Nikitch, R R O B I N, Exodus aka 7AC, Kurtis Lo, et également à Myriam Kanou et Migal Productions !

GREMS
https://www.facebook.com/grems1978/
https://soundcloud.com/miki-grems https://www.instagram.com/insta_grems/

GALANT RECORDS
https://www.facebook.com/Glntrds/
https://twitter.com/GalantRecords https://www.instagram.com/galantrecords/

Vidéo réalisée par David Montcher Musique : « Gum » par Kuna Maze

Figure du rap alternatif des années 2000, inventeur du deepkho (mélange de rap et de deep house) et graphiste dans la vie de tous les jours, Mickael Eveno aka Grems est un ovni musical qui a toujours su rester à part dans le hip-hop.

Après 20 ans de carrière et un passage à la quarantaine, il revient pour présenter son brillant nouvel album «Sans Titre #7». Avec un crew de proches pour l’épauler, cette première venue de Grems sur le rooftop s’annonce déjà anthologique.

▬▬▬▬▬▬ LINE-UP ▬▬▬▬▬▬

» GREMS (Grems Industry / Biarritz — FR)

Au sein du rap français, Grems jouit d’un statut à part et d’une réputation toujours intacte. Ambassadeur d’un rap déviant, technique et complexe, il a fait de l’exploration de nouveaux territoires musicaux sa marque de fabrique.

Apparu au croisement des années 90 et 2000, Grems émerge en se plaçant à contre-courant du rap standardisé de Skyrock, dans le même mouvement que TTC ou La Caution. Au cours d’une discographie riche et complexe, il se fait l’architecte d’un hip-hop hybride. Chacun de ses projets tend à le prouver: en solo (« Algèbre », « Sea, Sex & Grems ».), en groupe (Rouge à Lèvres, Klub Sandwich) ou en featuring (Lucio Bukowski, Roméo Elvis, Disiz), Grems explore systématiquement les marges d’un genre qu’il s’approprie, qu’il manipule (bien aidé par l’émergence massive d’Internet) et dont il se démarque parfois pour explorer un genre qui lui est propre: le deepkho, soit un savant mélange de rap et de house. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le rappeur a appelé son chat «Moody», en référence au dieu de la house de Detroit: Moodymann.

Après s’être fait discret quelques temps, Grems revient en 2018 avec «Sans Titre #7», un disque particulièrement puissant et foisonnant, plein d’échos de genres reconnaissables, de la house au grime. Bourré de rimes egotripées, de morceaux-concepts et de punchlines, le disque renvoie le reste du rap français à l’école de l’humilité. D’ores et déjà salué par les médias spécialisés, «Sans Titre #7» est une énième preuve de la capacité de Grems à s’élever au-dessus de la mêlée en se réinventant.
→ soundcloud.com/miki-grems

Share: